Actualités

Rencontre avec Laurane Vuarin, Responsable de secteur hypermarchés à Beauvais

Card Laurane Vuarin BD

10/03/2021

Laurane Vuarin a rejoint CCEP en 2019. En deux ans, elle a appris à travailler avec un binôme unique, changé de poste et de secteur et même accueilli notre CEO Damian Gammell dans un supermarché parisien.

 

Quel est ton parcours chez CCEP ?

Je suis rentrée chez CCEP juste après mes études en école de commerce il y a deux ans, en tant qu’attachée commerciale circuit alimentaire à Paris. Peu de temps après mon arrivée, j’ai intégré le « Plan Paris », une nouvelle organisation test, pour aller chercher le maximum de potentiel dans notre capitale. Puis en 2020, on m’a proposé un poste de responsable de secteur en hypermarchés, j’ai passé quelques entretiens, et me voilà sur le secteur de Beauvais depuis maintenant 6 mois ! 

Quels sont les enjeux du métier de responsable de secteur ?

J’ai la chance de bénéficier d’une grande liberté dans mon travail. Je gère un portefeuille de 19 clients en autonomie, ce qui représente l’équivalent de plusieurs millions d’euros. Mes journées se ressemblent peu, et je dois donc être très flexible et polyvalente : opérationnelle dans les installations promo, rigoureuse dans le suivi des fichiers de pilotage et les préparations de rendez-vous et stratégique dans les projections de plans d’affaires et face aux clients. C’est cette variété de tâches qui rend mon travail encore plus passionnant !

Quel est le plus gros challenge que tu as rencontré dans ton travail chez CCEP ?

En tant que responsable de secteur, nous travaillons tous avec un binôme merchandiser. Notre rôle est notamment de l’accompagner et de préparer avec lui ses plannings… En 2019, je sortais tout juste de l’école alors que mon binôme était, lui, en reconversion professionnelle après 20 ans d’expérience chez CCEP, en usine. Autant dire que j’avais tout à apprendre. Finalement, travailler avec mon binôme a été une expérience très enrichissante, qui m’a fait changer de posture et prendre confiance rapidement. J’ai beaucoup appris grâce à lui, et nous nous sommes bien complétés.

Quel est le projet dont tu es la plus fière ?

Quelques mois après mon arrivée, j’ai eu la chance d’accueillir sur mon secteur la visite de Damian Gammell, notre CEO. C’était un véritable défi pour moi de représenter la force de vente nationale en 20 minutes de présentation dans un magasin. Et en même temps une superbe opportunité d’avoir un vrai échange avec lui, et avec tous les membres de la direction qui l’accompagnaient ce jour-là !