Actualités

CCEP et Les Restos du Cœur s’unissent pour un partenariat sociétal unique

01122020 Actu CCEP et Les Restos du Coeur sunissent pour un partenariat societal unique

Photo prise avant la crise sanitaire

01/12/2020

Au sein des Restos du Cœur, l’association « Les Tremplins du Cœur » est spécialisée dans l’insertion professionnelle. Depuis 2011, elle a pour objectif de concevoir des parcours d’insertions et des passerelles vers l’emploi pour les bénéficiaires des Restos du Cœur. Avec de nombreuses valeurs communes autour de l’accès au monde du travail , Coca-Cola European Partners s’est engagé aux côtés de l’association pour créer un dispositif sociétal axé sur l’insertion professionnelle, intitulé FIER.E.S.
Pour en savoir plus sur ce projet unique, allons à la rencontre d’Aurore Foursy, chargée du projet chez CCEP et de Nahla Helali, bénéficiaire du programme FIER.E.S en 2019/2020.


Aurore, peux-tu nous expliquer ce qu’est le programme FIER.E.S et le rôle de CCEP ?

Aurore Foursy, chargée du projet FIER.E.S chez CCEP :
« Chez CCEP, nous avons à cœur d’apporter notre soutien à celles et ceux à travers notre feuille de route de développement durable « En Action ». Nous sommes engagés de longue date sur le sujet de l’insertion professionnelle, et notamment à travers Passeport vers l’emploi depuis 2003. Pour renforcer cette démarche, nous avons co-créé avec les Tremplins Du Cœur le programme FIER.E.S. un parcours d’insertion professionnelle entièrement dédié aux bénéficiaires des Restos Du Cœur.
Au-delà de la co-création du programme, les collaborateurs de CCEP sont directement investis au travers de découvertes métiers, de coachings et de mises en relation avec nos clients. Il y a une vraie volonté de CCEP de mettre à contribution ses collaborateurs pour accompagner les bénéficiaires. Ils partagent leurs expertises et surtout donnent aux bénéficiaires le maximum de clés pour faciliter leur insertion professionnelle.
Plus qu’un simple partenaire financier, CCEP contribue donc au succès de cette initiative sociale à travers une participation avant tout humaine. »

Qu’est-ce que FIER.E.S vous a apporté ?

Nahla Helali, bénéficiaire du programme :
« FIER.E.S m’a apporté une nouvelle vision sur les recherches d’emplois et une meilleure compréhension du monde professionnel. J’ai appris à mieux cerner mes attentes et les demandes sur le marché du travail, et aussi découvrir des métiers auxquels je n’avais pas pensé. J’ai repris confiance en moi en prenant conscience de mes points forts, tout comme de mes axes d’amélioration.
Et surtout, grâce au dispositif, j’ai trouvé un emploi compatible avec mes disponibilités et mon rôle de maman. Un poste d’Assistance d’Agence dans une entreprise de service à la personne. »

Pourquoi est-ce important d’avoir ce programme FIER.E.S chez CCEP ?

Aurore :
« Nous sommes depuis toujours très investis auprès de nos communautés et surtout de celles qui en ont le plus besoin. Dans notre feuille de route développement durable, nous avons un pilier dédié à la société avec un appui particulier pour l’insertion des jeunes et des femmes. Nous souhaitons faire de l’égalité des chances une réussite et pour cela nous avons développé différents partenariats sur le sujet.

Le programme FIER.E.S avec Les Tremplins du Cœur est un des partenariats majeurs que nous avons sur le sujet. Nous savons que parmi les bénéficiaires des Restaurants du Cœur, de nombreuses personnes sont très éloignées de l’emploi engendrant une grande précarité, notamment chez les jeunes et les femmes. Ce programme permet de les ramener vers le chemin de l’emploi grâce à des visites en entreprises avec nos équipes commerciales et en usine mais aussi des formations au numérique.
Et surtout FIER.E.S leur permet de reprendre confiance en eux avec des interventions sur l’image de soi, des simulations d’entretien avec nos équipes RH et des ateliers de remise à niveau en français, en mathématiques ou autres, quand cela est nécessaire. »

Que conseilleriez-vous aux personnes qui souhaitent s’inscrire à ce programme ?

Nahla :
« Faire confiance aux encadrants car ils connaissent bien le terrain ainsi que les contraintes liées aux recherches d’emplois. Il faut garder en tête qu’aucun métier n’est banalisé, ne pas perdre espoir et continuer à progresser. Enfin, être réactive afin de trouver ce qui vous convient. 
Encore une fois merci car sans votre aide à tous je n’y serais sans doute jamais arrivée.
Ce programme m’a rendu fière de moi et de mon parcours ! »

Aurore :
« C’est déjà une très bonne démarche de s’inscrire au programme. C’est une première étape vers le retour à l’emploi.  Je leur conseillerais donc de s’investir au maximum tout au long du programme car nous sommes vraiment là pour les aider, les accompagner au mieux, leur donner des conseils pour réussir et leur offrir un suivi personnalisé. Notre seul objectif est de les voir s’épanouir et trouver un emploi qui leur permettra de reprendre confiance en l’avenir.
»